Archives du mot-clé PS4

J’ai testé le PS VR

ps vr

J’ai pu essayer le PS VR au cours de ma première escapade à Paris (une seconde est prévue à la fin de la semaine). En arrivant sur place quelques minutes avant le créneau horaire que j’avais réservé avec un ami (la tranche 14:00-14:30), une hôtesse nous remet un coupon. Première douche froide : il nous permet d’essayer un jeu de notre choix durant dix minutes. Un moyen bref de pouvoir se faire un avis concret sur l’engin. Mais bon, l’essai est gratuit donc on ne va pas chouiner pour si peu.

until_dawn_ps_vr

C’est sur Until Dawn: Rush of Blood que j’ai jeté mon dévolu. En attendant mon tour, je regarde un peu l’ensemble des jeux proposés. Rapide constat, à brûle pourpoint : c’est pas folichon graphiquement. À voir le rendu une fois le casque sur la tête. Quand vient mon tour d’essayer la version train fantôme d’Until Dawn, je dois avouer que j’avais une certaine boule au ventre. J’en suis même venu à lancer l’app permettant de mesurer son rythme cardiaque sur l’Apple Watch avant de tester la bête. 81 bpm, rien d’alarmant.

Premier bon point : le PS VR s’enfile facilement même avec une paire de lunettes. C’était un point crucial et il s’est envolé rapidement. Second constat agréable : aucune sensation de lourdeur n’est ressentie une fois le casque posé sur la tête. À voir sur une durée prolongée mais je l’ai totalement oublié une fois la session débutée. Si graphiquement le rendu sur le téléviseur est un véritable retour en arrière, il en est tout autre quand on est la personne ayant le PS VR. Ça n’éclate pas les rétines mais ça reste agréable.

Le jeu prend place dans un train fantôme. Muni d’un PS Move à chaque main, chacun d’entre eux fait office d’arme. On le dirge dans les airs pour viser, on appuie sur la gâchette arrière pour viser et on le secoue pour recharger. Ça ne réinvente aucunement la roue mais ça a le mérite de fonctionner. Le jeu est un rail shooter tout ce qu’il y a de plus classique, à la différence que le casque rend le tout bien plus immersif. Un cri qui retentit et c’est la tête que l’on tourne pour déterminer d’où il vient ; une horde d’ennemis qui surgit et on commence à gesticuler dans tout les sens pour viser ses cibles avec précision. L’ensemble est d’ailleurs bien plus réactif qu’avec des jeux PS3/PS4 utilisant le PS Move.

L’ami avec qui je suis venu a pu essayer Batman Arkham VR. En jetant un oeil sur le téléviseur pendant qu’il avait le casque sur la tête, j’ai pu constater les limites de l’engin. Là où le jeu d’origine était complet, ici, la chose tient plus de l’expérience que du truc consistant. Les courtes de sessions de tests ne sont pas étrangères à cela car la durée de vie des jeux du lancement ne semblent pas dépasser pas la poignée d’heures. En regardant les autres jeux, Driveclub VR a la tête d’une mise à jour qui aurait pu être appliquée sur le jeu de base, Eagle Fight ne vole pas très haut (badum tss), PlayStation VR Worlds a des allures de démo qui aurait dû être incluse avec le casque, tandis que Farpoint ne transpire pas l’originalité. Des personnes ont essayé Until Dawn: Rush of Blood juste après moi et elles étaient en stress en hurlant de peur. C’était assez amusant à voir car c’est typiquement le genre de réaction que je pensais avoir avant d’y jouer.

ps_vr_move

Dans l’ensemble, je dois dire que le casque est bon. Ergonomique, confortable et plutôt réactif, ça change des mouvements erratiques des jeux de période du motion gaming. Le PS VR respire le produit qui a du potentiel. Reste à voir comment il sera utilisé, la période Kinect x PS Move lors de la génération précédente ayant été une vaste blague. Si pour le moment, les jeux s’apparentent plus à des démos premium aux prix variables (entre 20 et 60 €), le futur devrait offrir du bon (et notamment Resident Evil 7). Le PS VR s’avère d’ailleurs le meilleur moyen de renforcer l’immersion dans les jeux à l’ambiance angoissante. Toutefois, je vais prendre mon mal en patience avant qu’il ne soit mien. Principalement, pour son tarif qui ne sera pas justifié pour ma part, compte tenu du faible nombre de jeux qui m’intéressent (et parce que Pokémon Sun/Moon va occuper mon temps le mois prochain).

Uncharted 4 x TNT

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160528121251

Dire que j’attendais Uncharted 4: A Thief’s End avec une impatience folle serait un euphémisme. Pré-commandé sept mois avant sa sortie pour être certain d’avoir la version maousse costaud, je comptais les jours avant sa disponibilité. J’étais même allé jusqu’à poser le 27 avril en congé quand le jeu était censé sortir ce jour-ci au lieu du 10 mai. Quand le jeu a été, une fois de plus reporté, je me suis dit que c’était un mal pour un bien car le 27 avril était aussi le jour de la sortie ciné de Captain America: Civil War. L’émotion aurait été beaucoup trop forte.

Capture d’écran 2016-06-12 à 23.42.39

Le 10 mai

Je commençais à 14:00 donc je me suis dit que j’aurais la possibilité de récupérer mon colis puis de partir travailler en ayant qu’une hâte : que la journée soit terminée et que je rentre jouer jusqu’à pas d’heure. Que nenni : le livreur est passé quelques minutes après mon départ et c’est un mail que j’ai reçu pour me dire qu’une nouvelle tentative de livraison aurait lieu le lendemain. Exit la nuit blanche sur le jeu, je me suis contenté de poursuivre mon visionnage de la saison 2 de Daredevil. Ce qui n’est pas une mauvaise chose non plus, tant la série est de qualité. Je pourrais vous en parler par le biais d’un autre article mais Ygrek Hoan le fait bien mieux que moi.

Le 11 mai

Aucun appel, seul un mail m’a été envoyé pour me dire que le colis a de nouveau tenté d’être livré mais sans succès. Comme si ce n’était pas assez, le numéro de suivi du colis a changé suite au fait qu’il n’ait pas pu être livré. Soit. Les épisodes de Daredevil se sont enchaînés une bonne partie de la soirée. Matt Murdock est vraiment mignon.

Le 12 mai

Je décide de prendre les devants en contactant TNT. Le numéro est en 08 et est facturé à la minute mais tant pis, j’ai besoin de définir une date et un horaire de passage pour éviter les tentatives de dépôt sans succès. Après une quarantaine de minutes en compagnie d’un serveur vocal me disant que tout les conseillers sont occupés et que je suis invité à patienter, j’ai abdiqué. Quelques heures plus tard, j’ai reçu un mail me disant que le colis, faute de nouvelle tentative de livraison, a été déposé dans un Relais Colis (que je vais appeler X). Le dit colis a même été réceptionné par une certaine Monique. Cela ne m’a pas empêché de faire ma pleureuse sur Twitter. Et pour la bonne cause car j’ai eu un échange en DM avec le Service Client TNT où, alléluia, il m’était indiqué que mon colis avait bien été déposé à un endroit X. Les informations concordent donc c’est parfait. Bon, ce n’est pas l’endroit le plus proche de chez moi mais c’est mieux que rien. Je me dis alors que le vendredi 13 porte bonheur.

Le 13 mai

Je me rends donc à l’endroit X pour y récupérer mon Précieux. Finie la lecture des tweets encensant le jeu et me frustrant plus qu’autre chose, je pourrai enfin poser mes mimines sur les nouvelles aventures de Nathan Drake. Arrivé à l’endroit X, le mec chargé de me remettre le colis me dit, après avoir scanné ma pièce d’identité, me dit qu’il n’ a rien pour moi. Je lui dis alors que je n’ai concrètement aucun intérêt à être face à lui excepté pour venir récupérer quelque chose, et il m’assure ne rien avoir en stock pour ma personne. Avec un pot de Nutella vendu 7,5 €, je n’ai juste rien à faire dans cet endroit. En regardant les colis ensemble, il n’y en a en effet aucun qui correspond au mien au niveau de ses dimensions. Il me demande quel est le transporteur qui a pris en charge ma commande. Quand je lui réponds TNT, il me dit que le colis qu’il a à mon nom est un colis déposé par CDiscount. Mea culpa du mec tenant l’endroit X, il me dit que le colis qu’il a n’est pas au nom de DONDON mais DONJON. Cela m’a achevé. Je me suis souvenu alors que le mail que j’avais reçu indiquait que le colis avait été réceptionné par Monique. Je lui demande alors où elle se trouve et il me dit ne pas connaître de Monique. En lui montrant le mail, stupeur et tremblement : l’adresse de dépôt du colis a changé pour se trouver chez Y. Après excuses, malaise et autres moments gênants, je me suis éclipsé de l’endroit X pour aller au lieu Y. Qui se trouvait, fort heureusement (et il y avait intérêt) non loin. Le temps de trouver l’endroit indiqué, j’ai fait mon faible en achetant à Micromania la figurine Funko Pop de Nathan Drake, histoire de rester dans le thème. Arrivé au Relais Colis approprié, il a fallu que ce soit la Monique du mail qui me le remette. La boucle est bouclée, j’ai enfin ce que j’avais demandé et je connaissais déjà le déroulement de ma soirée. Ce qui devait durer une 1/2 heure (voire 3/4 d’heure au maximum), a pris plus de temps que prévu et je n’avais pas le temps de rentrer chez moi pour déposer le carton. C’est alors les bras chargés que je suis allé travailler. Je n’ai jamais été aussi content d’avoir un casier pour y mettre mes effets personnels.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160528005350

Après quelques heures passées sur le jeu, je dois avouer que la balance penche plus du côté de la déception que du jeu de l’année. Indéniablement, la qualité graphique est un cran au dessus des autres jeux toutes consoles confondues. Même constat au niveau des personnages, très bien travaillés. Il y a beaucoup de moments où ça parle et l’ensemble est cohérent et donne un vrai cachet affectif et prenant. Il est loin le temps où l’on jouait à un jeu d’action/aventure avec un héros sans background aussi bien développé. Mais ensuite, la formule reste la même, avec les défauts des épisodes précédents toujours aux abonnés présents : l’IA des ennemis est consternante de ridicule, le rythme du jeu est plutôt décousu (sur les dix premiers chapitres, plus de la moitié consistent à résoudre des énigmes). Uncharted 2: Among Thieves était un pur concentré d’action. Alors certes, je ne demande pas une redite mais devoir jouer les Professeur Layton avant que ça pétarade de partout est quelque peu enquiquinant. J’en suis au chapitre 15 au moment où j’écris ce que vous êtes en train de lire. Hormis le chapitre 12 et quelques passages des chapitres précédents, j’ai plus l’impression d’avoir résolu des énigmes et escaladé des murs qu’autre chose. Je vais pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué en espérant que je fasse ma girouette avec un joli virage à 180° après fait les chapitres suivants.

Uncharted™ 4: A Thief’s End_20160514042823

En consultant ma facture téléphonique, j’ai pu constater près d’une dizaine d’euro de hors forfait pour des appels vers TNT. Alors qu’il m’avait certifié que le temps d’attente était gratuit, j’ai pu constater que ce n’était pas le cas. Si habituellement, j’ai plutôt la flemme de faire les démarches pour un remboursement, le fait que le colis ne soit pas arrivé dans les temps, que son numéro de suivi change chaque jour et, surtout, que l’on m’ait envoyé chez X alors que je devais aller voir Y, me donnent la motivation d’exiger un remboursement. Ils m’ont demandé de leur envoyer une copie de ma facture téléphonique en surlignant leur numéro et d’y joindre un RIB pour le remboursement. En consultant ma facture détaillée, j’ai pu constater que je n’avais que les six premiers chiffres du numéro qui s’affichaient. Pour éviter un retour me disant que le remboursent ne pourrait s’appliquer, je suis allé jusqu’à faire des captures d’écran des appels passés pour les joindre à ma facture.

Le prochain gros jeu que j’attends est Final Fantasy XV, le 30 septembre prochain. Mes horaires seront les mêmes. Cette fois-ci, j’ai posé un jour de congé pour aller le récupérer en magasin. Cela sera plus judicieux.

 

La grand-messe du jeu vidéo

E3Tout les ans depuis un bon paquet d’années maintenant, le début des jours ensoleillés est aussi celui des différents évènements mondiaux. Le Festival de Cannes pour les amateurs de cinéma, le Grand Prix de Monaco et Rolland Garros pour les amateurs de compétitions sportives. Et (surtout) l’E3 pour les adorateurs du jeu vidéo.

Alors oui, l’évènement a perdu de sa superbe au fil des années avec les annonces qui se font tout au long de l’année et où le salon américain est alors l’occasion de concrétiser les choses, mais il n’en reste pas moins incontournable. Il faut dire aussi qu’avant, c’était l’E3 qui permettait d’avoir les news directement servies sur un plateau, absence d’Internet (bien moins intensivement qu’aujourd’hui) oblige. Acheter les magazines papier pour y lire tout ce qui allait se retrouver sous le sapin les mois suivants était quelque chose de vraiment plaisant. Maintenant, le salon est suivi avec toujours autant de ferveur mais dans une approche différente. Les exclamations au moment de l’annonce d’un titre se font moins rares mais les conférences se suivent avec toujours la même envie, les nouveautés sont automatiquement estampillées du sceau du sauveur de l’industrie pour finalement ne pas être si originales que ça (Watch_Dogs, j’écris ton nom), bref, le tout oscille entre l’indifférence générale et la surprise totale.

Les conférences restent toutefois le coeur du salon. Parce que c’est là que l’on peut assister à des moments gênants (remember le passage sur Wii Music et son batteur), des surprises générales (la perte de l’exclusivité de Final Fantasy au profit de Microsoft) ou des ovations du public (l’annonce de la PS4 sous toutes ses coutures juste après celles de la Xbox One). Avec 90 minutes pour convaincre, j’avoue attendre toujours celle de Nintendo avec une impatience plus grande que pour les deux autres. Si celle de Microsoft me laisse de marbre désormais puisque je n’ai plus de console du géant américain, celle de Sony « m’impose » de veiller tard puisque c’est à 3:00 du matin dans la nuit du lundi au mardi que celle-ci se déroule, décalage horaire oblige.

Si autrefois je ne travaillais pas ou n’allais pas en cours pour suivre l’évènement, j’en suis à devoir poser des congés (il y a pire comme « contrainte ») pour assister tranquillement à la chose. Je tenais un blog où je faisais des résumés des conférences il y a deux ans de ça environ (Geek Génération qu’il s’appelait), mais cette année, je regarderai les lives dans la simple optique du consommateur et du commentateur via Twitter.

E3

Ce qui ferait de cet E3 2015 une bonne cuvée sont les choses suivantes :

  • date de sortie d’Uncharted 4
  • l’annonce d’un Uncharted Trilogy sur PS4 pour ronger son frein en attendant la sortie du nouvel opus (l’annonce a leaké au moment où le brouillon de cet article était écrit)
  • un jeu Nintendo sorti de nulle part sur Wii U mais qui soit tiré d’une autre IP que Mario
  • l’annonce d’un FF XII HD Remaster sur PS Vita
  • une date de sortie pour FF XV
  • des nouvelles versions de Pokémon Truc/Machin et de nouveaux Pokémon pour avoir un Pokédex avec un chiffre rond (parce que les 721 actuels c’est pas possible)
  • des réassorts des amiibo de Ness, Pac-Man et Dracaufeu, Little Mac, Lucina, Daraen et toute la clique pour ne pas avoir à vendre un rein en voulant un acheter un

 

J’ai terminé ces 28 jeux en 2014

C’est après avoir lu un article intitulé I Finished These 26 Video Games in 2014 sur Kotaku que j’ai décidé de pondre le mien en version française. Vous aurez remarqué d’ailleurs que j’ai voulu faire dans l’originalité en traduisant le titre. J’ai également sur Sens Critique, une liste où j’y mets tout les jeux terminés et la partager ici me semblait être une bonne idée.

Sont listés ici les jeux qui ont été insérés dans les consoles en question. Qu’ils datent de 2014 ou pas, là n’est pas la question, il faut simplement qu’ils n’aient jamais été terminés auparavant pour être listés. Par exemple, Super Mario 3D World n’est pas listé même si j’y ai joué en 2014 car je l’ai terminé une première fois en 2013. Un jeu terminé est celui où je vois l’écran de fin. Pour les jeux musicaux, je les considère comme bouclé une fois tout les morceaux effectués, alors que pour un jeu de combat, c’est quand le mode Arcade est bouclé avec tout le casting. Point de platinage pour être alors fini.

Pour un meilleur confort de lecture, les jeux bouclés apparaissent en gras. Ceux qui sont en rouge sont des jeux commencés en 2013 et terminés en 2014. Et sont listés par ordre alphabétique.

3DS

  • Pokémon Rubis Oméga
  • Super Smash Bros. for Nintendo 3DS
  • Theatrhythm Final Fantasy Curtain Call

PS3

  • Brothers: A Tale of Two Sons
  • Castle of Illusion starring Mickey Mouse
  • Disney Infinity
  • Kingdom Hearts 1.5 HD ReMIX
  • Kingdom Hearts 1.5 HD ReMIX (Chain of Memories)
  • LittleBigPlanet
  • South Park: The Stick of Truth
  • The Walking Dead: Season Two

PS4

  • Assassin’s Creed IV: Black Flag
  • Assassin’s Creed Unity
  • Daylight
  • Diablo III: Reaper of Souls
  • Disney Infinity 2.0
  • Final Fantasy XIV: A Realm Reborn
  • Grand Theft Auto V
  • Just Dance 2014
  • Just Dance 2015
  • Knack
  • Minecraft: PlayStation 4 Edition
  • Outlast (mais pas encore son DLC)
  • Pix The Cat
  • PixelJunk Shooter Ultimate
  • Rayman Legends
  • Resogun
  • SingStar Ultimate Party
  • Spelhunky
  • Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre
  • Sound Shapes*
  • The Evil Within
  • The Last of Us Resmatered (et son DLC Left Behind)
  • Trials Fusion
  • Velocity 2X

PS Vita

  • Crazy Market
  • Fez
  • Final Fantasy X/X-2 Remaster (X)
  • Final Fantasy X/X-2 Remaster (X-2)
  • Hatsune Miku Project Diva f
  • Hatsune Miku Project Diva f 2nd
  • Hotline Miami
  • Resogun
  • Sonic & All-Stars Racing

Wii

  • Super Mario Galaxy 2

Wii U

  • Bayonetta 2
  • Donkey Kong Country Tropical Freeze
  • Hyrule Warriors
  • Earthbound
  • Mario Kart 8
  • Pikmin 3
  • Super Metroid
  • Super Smash Bros. for Wii U
  • The Wonderful 101

* le système de cross-buy, cross-play et cross-save est une excellente chose mais duplique certains jeux. C’est le cas de Sound Shapes qui apparaît en deux fois. Bonne nouvelle pour les trophy whores et uniquement ceux-ci. Je l’avais déjà terminé en 2013 sur PS Vita mais le liste tout de même, le jeu prenant une autre dimension avec un casque plutôt qu’avec des écouteurs.

L’année commence avec la complétion de The Wolf Among Us (avec le platinage en prime) et Pokémon Rubis Oméga qui est sur le point d’être fini car je dois affronter le Conseil 4. Toujours la même intensité, même au fil des âges.

Pourquoi l’iPhone 6 (Plus) ne sera pas mien (en tout cas à l’instant T)

Bon, le titre digne d’une news à clic digne d’un site people est simplement là pour faire joli. iPhone 3G, iPhone 4, iPhone 5, iPhone 5c : voici les mobiles de la marque à la pomme que j’ai eu entre les mains. La nouvelle itération du téléphone d’Apple me fait bien envie. Mais je passerai mon tour pour cette année pour prendre la voie des iPhone S. Non, ce n’est pas le fait que le 6 Plus soit trop grand pour rentrer dans une poche (première nouvelle) ou que les révolutions tant attendues par ceux qui ne veulent pas l’acheter (remember le clavier holographique supputé sur l’iPhone 4) ne sont pas là qui font que je n’ai pas sauté dessus en day one. La raison est toute simple : le jeu vidéo.

Ca a commencé avec ces deux-ci reçus cette semaine :

Theatrhythm FF CC

Disney Infinity 2.0

Après avoir reçu Theathrythm Final Fantasy: Curtain Call et Disney Infinity 2.0 (qui seront grosso modo le programme de mon week-end), d’autres titres seront miens dès leur sortie.

Le mois prochain, ce sont pas moins de cinq jeux qui me bottent. Super Smash Bros. va épuiser la batterie de ma 3DS tandis que Bayonetta 2 sera l’occasion de rallumer la Wii U. La PS4 ne sera pas en reste avec Just Dance 2015 pour se déhancher et SingStar Ultimate Party pour le plus grand bonheur de mes voisins. The Evil Within permettra quant à lui de jouer avec la Dual Shock 4 à l’inverse des deux autres jeux.

Super Smash Bros. 3DS

The Evil Within

Just Dance 2015

Bayonetta 2

SingStar Ultimate PartyEn novembre, 3DS et PS4 continueront à tourner. Et la PS Vita sera aussi de la partie. Avec plus précisément Assassin’s Creed Unity, la suite de la suite de la suite du retour et qui se déroulera à la porte d’à-côté. Après The Last of Us Remastered, c’est au tour de GTA V de passer à la moulinette HD 1080p/60fps. Les jeux musicaux ne finissent pas de paraitre avec la sortie de Hatsune Miku Project Diva 2nd. Et en boîte cette fois-ci en Europe, difficile de refuser l’invitation. Au même titre que Pokémon Rubis Omega et Saphir Alpha (ça sera la version Rouge pour moi), remakes des versions parues sur Game Boy Advance il y a 11 ans maintenant. Ah oui quand même.

Assassin's Creed Unity

GTA V

Hatsune Miku Project Diva 2ndPokémon ROSA

Enfin, en fin d’année, c’est Super Smash Bros. sur Wii U qui sera mien. Et qui sera à lui seul la raison pour laquelle la console sur laquelle il tourne est indispensable.SSB UEt je n’ai même pas parlé des figurines pour Disney Infinity et Super Smash Bros. qui sont aussi nombreuses qu’elles font envie. Enfin bref, tout ça pour dire qu’il me sera difficile de pouvoir utiliser mon éventuel iPhone 6 avec tout ces jeux.

 

PlayStation 4 : j’ai craqué

PS4Voilà maintenant un mois tout rond que j’ai franchi le pas pour cette génération de consoles. Même pour la Wii U, j’avais su freiner mes ardeurs d’acheteur compulsif… avant de l’avoir sous le sapin à Noël. Je ne comprends pas d’ailleurs pour quelle raison on dit next-gen alors que les consoles sont sorties il y a maintenant plusieurs mois. Mais bon, passons.

Je suis du genre têtu. L’idée de m’acheter la PlayStation 4 avec The Last of Us Remastered a germé dans mon esprit quelques jours avant la sortie du pack. Et quand mon esprit garde en tête plus d’une minute quelque chose de pas spécialement indispensable mais qui me ferait plaisir à coup sûr, je n’ai alors que cela qui trotte dans ma cervelle. Il faut dire que j’avais tout de même tenté de l’acheter à sa sortie mais je m’étais finalement ravisé, les jeux que j’avais alors sur les consoles déjà en ma possession étant suffisamment nombreux pour combler cela. Et puis, je sais que je l’aurais acheté au plus tard à la sortie du nouvel opus d’Uncharted. Une certaine manière de prendre les devants en somme.

Comme Uncharted 2: Among Thieves qui m’avait donné envie d’acheter la PS3 à peine la main mise dessus, c’est un autre jeu du même studio qui va me faire passer à la caisse.

PlayStation 4

Celui-ci ne s’est pas fait dans la douleur car la console a été mienne suite à une demande de paiement en cinq fois. De façon à ce que je n’ai pas à manger que des pâtes durant les prochains mois. En sus de la console, c’est Just Dance 2014 et la PlayStation Camera qui ont été miens. J’ai également pris Rayman Legends et Trials Fusion ainsi qu’une seconde manette histoire d’avoir de quoi faire seul comme à deux.

J’avais posé quatre heures pour partir plus tôt du boulot pour aller la chercher. Je terminais en effet à 20:00 le jour de la sotie de la console en pack avec le remake de The Last of Us et ce n’est pas tout à fait compatible avec un passage à la Fnac question horaire. Comme quand j’étais môme il y a deux ans quoi, je comptais les jours qui me séparaient de l’achat de la console. Si l’on fait fi de la Wii U qui m’a été offerte ainsi que de la 3DS XL qui est un nouveau modèle d’une console déjà existante, ma dernière console achetée était la PS Vita en février 2012 à sa sortie.

Après un mois de jeu, je dois dire que je suis pleinement satisfait de mon achat. Les manettes se voient être rechargées plusieurs fois par semaine et les jeux sur lesquels je suis sont tous de genres suffisamment variés pour ne pas crier au manque d’originalité. Alors oui, les jeux sont déjà sortis sur PS360 mais les faire dans leurs versions améliorées ne se refuse pas. Et puis The Last of Us et Diablo III (acheté il y a peu) en superior version est jouissif. J’avais passé mon tour pour Assassin’s Creed Black Flag et Watch_Dogs quand je n’avais pas encore la console et je vais pouvoir rectifier le tir.

Mon prochain achat sera Disney Infinity 2.0 dans sa version collecter avec le socle de jeu The Avengers qui va bien. On ne se refait pas.