Archives du mot-clé about me

2017

2017Comme tout les ans, il est temps de faire un petit récapitulatif de l’année en cours pour encore quelques heures. Du bon, du moins bon et pas mal de concerts, voilà comment je pourrai résumer le tout de façon synthétique. C’est parti.

Janvier

À nouvelle année, nouvelles choses. J’ai commencé avec un petit retour dans le temps en rayant Mean Girls de la liste des films que je n’avais pas vu et j’ai commencé à regarder Friends, avec une saison/mois. Et je comprends pourquoi ce sont deux œuvres cultes.

Février

J’ai vu The Weeknd en concert. Et c’était génial. Dommage qu’il’ait passé la majeure partie du show du côté opposé à là où j’étais. Mais ça ne m’a pas empêché de passer un bon moment.

Mars

J’ai avancé mon billet pour rentrer de Paris d’un jour pour être chez moi pour obtenir ma Nintendo Switch. Autant dire que je l’attendais impatiemment. Et j’adore tout bonnement cette console. Qui est par ailleurs mon produit de l’année.

Avril

Après The Weeknd deux mois avant, pirouette dans le style musical avec Julien Doré que j’ai vu pour la première fois en live. Et si j’avais lu ça et là qu’il valait le coup d’être vu sur scène, je ne peux que jouer les VRP le concernant en confirmant la chose. J’ai vraiment adoré.

Mai

Si l’envie d’aller au Japon a toujours été un rêve de gosse, c’est ce mois-ci que je me suis dit qu’il fallait vraiment que je commence à emmagasiner les euro pour y mettre les pieds. Lifegoal des prochains mois.

Juin

Ariana Grande fait désormais partie des artistes que j’ai vu en live au moins une fois. Et le déplacement ne s’est pas fait pour rien car c’était tout bonnement exceptionnel.

Juillet

C’est après plusieurs années sans avoir eu l’occasion de le faire (des actes manqués surtout) que j’ai pu voir Robbie Williams en concert. J’etai En plus on ne peut mieux placé, ce qui ne gâche rien.

Août

La saison 7 de Game of Thrones a pris fin et, avec une saison 8 en 2019, HBO veut me faire apprendre à être patient. Cela dit, AMC fait un peu la même chose avec The Walking Dead. Mais pas pour les mêmes raisons, la série devenant de plus en plus un supplice à regarder.

Septembre

Étant enfant, IT m’avait traumatisé ad vitam aeternam. Revoir le même film au cinéma cette fois et avec 24 ans de plus n’a pas permis de cicatriser le traumatism. Mais c’était très bien.

Octobre

J’ai pu voir pour la première fois, lors de mon passage à Paris, certaines personnes avec qui je discute via Discord. Ça faisait un bout de temps que je n’avais pas vu de nouvelles têtes.

Novembre

De nouveau célibataire après un peu plus de 2 ans de relation. Moi qui suis du genre à chialer pour pas grand chose, j’ai étonnamment bien digéré la nouvelle. Les aléas de la vie.

Décembre

Je ne me lasse pas de ma Switch. Jouer sur sa télé pour ensuite continuer sa partie en mode portable dans le train est ultra pratique.

31 ans

happy_birthdayEt voilà que j’ai 31 ans (déjà). Je ne les fais toujours pas (je ne fais déjà pas mes 30 ans – ni mes 29 donc bon). Mais voilà, je dois désormais faire dérouler un peu plus longtemps les rouleaux sur les sitesau moment où on me demande l’âge que j’ai. Comme les fois précédentes, voici tout autant d’anecdotes sur moi que mon nouvel âge. C’est parti :

  1. J’ai eu les larmes aux yeux en lançant The Legend of Zelda: Breath of the Wild la première fois
  2. À défaut d’aller dans une salle de sport, je joue à Just Dance 2017
  3. J’ai envie d’acheter une autre paire de Joy-Con pour la Switch pour avoir le choix de jouer avec une paire rouge et une bleue
  4. Je n’arrive pas à manger des aliments dont la date de péremption est passée
  5. Salamèche et Pikachu (mes poissons) ne sont plus. J’en ai alors racheté et ils ont pour nom Reptincel et Raichu
  6. Je me suis lancé en début d’année dans un marathon Friends, avec une saison/mois
  7. J’ai envie d’avoir toutes les exclus Nintendo Switch pour une raison que j’ignore en dehors de la collectionite
  8. J’ai été raisonnable en annulant ma commande de Persona 5 car j’ai pas mal de RPG sur le feu
  9. J’ai ouvert un compte Instagram pour mon chat
  10. Je ne suis pas allé au cinéma avec un ami un soir car il y avait un nouvel épisode de Koh-Lanta
  11. Je suis parvenu à monter un meuble tout seul comme un grand et je n’ai rien trouvé de mieux que de mettre un pansement là où j’ai mal planté un clou
  12. Après les figurines et les films Disney, ce sont les peluches de Mickey et sa bande que je collectionne
  13. J’ai gagné un abonnement d’un an au service Vélo Bleu grâce à un jeu concours sur Facebook en rapport avec Pokémon GO
  14. J’ai songé un moment à avoir un autre chat mais j’ai envie que Simba le chat soit le seul et l’unique
  15. Je suis rentré de Paris un jour plus tôt que prévu pour avoir la Switch en day one
  16. J’ai pleuré devant le series finale de The Vampire Diaries
  17. Je ne sais toujours pas pour qui voter mais je sais pour qui je ne voterai pas
  18. J’ai une nouvelle tirelire en forme de cochon avec un marteau pour la casser quand elle sera pleine
  19. À chaque fois que je vais à Disneyland Paris, je repars – au moins – avec une Tour Eiffel à côté de laquelle il y a Mickey ou quelqu’un d’autre
  20.  Je serais prêt à payer pour un Meet and Greet avec Zayn quand il se décidera d’annoncer une tournée
  21. J’ai ma place pour aller voir Lady Gaga en octobre et je me vois bien y retourner le lendemain si le concert est à la hauteur de mes atentes
  22. Après avoir vu un film/jour durant huit jours, j’ai bien envie de me faire une journée avec des films de la première à la dernière séance
  23. Je ne sais ni pêcher ni skier
  24. Je ne peux pas m’empêcher de regarder des vidéos de Hélène MBDF alors que je sais que je perds mon temps à le faire
  25. Je détestais le café jusqu’à ressentir le besoin d’en boire quand je fais des horaires matinaux
  26. J’ai envie d’aller au Japon et de dépenser un loyer en goodies dans un Pokémon Store
  27. Je veux des AirPods mais le prix me freine direct
  28. Je sais pas si c’est commun à tout les chats mais le mien a peur de l’aluminium
  29. J’ai envie d’acheter plein de bracelets pour mon Apple Watch pour les assortir en fonction de ce que je porte
  30. J’ai acheté un livre de recettes de cuisine alors que je sais à peine faire cuire un œuf
  31.  J’ai téléchargé ZAYNmoji et Kendjimoji sur mon iPhone

2016

2016Devenu un rituel, le traditionnel bilan de la fin d’année fait son retour, comme chaque année depuis l’ouverture du blog. Enjoy.

Janvier

J’ai fêté l’anniversaire de ma moitié pour la première fois en sa compagnie. Puisque j’aime bien lui faire des surprises, je ne lui ai souhaité qu’une joyeuse année supplémentaire en début de journée, avant de faire comme si c’était un jour comme les autres. Au point de prétexter vouloir aller au cinéma voir je ne sais plus quel film. En chemin pour soi-disant nous rendre au cinéma, j’ai prétexté vouloir descendre quelques arrêts de tramway plus tôt pour marcher un peu. En fait, c’est au restaurant que j’avais réservé quelques jours plus tôt que nous sommes allés. Pour la petite histoire, j’étais allé dans ce même restaurant pour l’anniversaire de ma mère le lendemain qui a suivi notre première rencontre. Nos ventres repus, nous sommes alors ensuite rentrés et c’est alors à ce moment-là que je lui ai remis son cadeau. Oui, je suis attentionné.

Février

Ma première St Valentin avec mon copain. Il m’a offert une séance dans un Spa à Cannes. Et c’était très bon.

Mars

Après son départ des One Direction, l’album de Zayn était enfin mien. Je n’achète quasiment plus de CD mais je voulais bien l’effort pour lui. Résultat des courses : plus de 1000 écoutes en même pas un an. Autant dire que j’en serai lors de sa première tournée en solitaire.

Avril

30 ans que j’existe. 25 ans (voire moins) en apparence. Je suis parti pour 10 ans à écrire le chiffre 3 devant les autres.

Mai

J’ai vu Maroon 5 en concert. Moi qui écoute le groupe depuis plus de dix ans et qui avais loupé le coche lors de leur précédente tournée, j’ai pu remettre les pendules à l’heure concernant cela. Et puis qu’est-ce que je ne donnerai pas pour voir Adam Levine et ses potes. Non parce que, qu’on se le dise : je suis incapable de citer le nom des autres membres du groupe. J’ai assisté au concert avec mon copain et une amie, qui était accompagnée d’une amie à elle, nous ont rejoint. Et bien comme il faut car elles ont pu se faufiler devant tout le monde à la dernière minute, après avoir eu des invitations pendant que l’on faisait la queue. Le concert était bien sympa. Pas fou, assez expéditif, mais néanmoins agréable.

Juin

Comme tout les ans, l’E3 m’a permis de pouvoir  planifier mes achats vidéoludiques pour les jours/semaines/mois/années à venir. Et, as always, de me donne des envies d’aller aux USA.

Juillet

Impossible de passer sous silence la journée du 14, qui restera la plus angoissante de l’année. Je ne vais pas répéter, dira-t-on, ce que je vous avais dit ici. Juste que je ne parviens pas encore à totalement réaliser l’horreur qui a eu lieu ce soir-là. Je suis retourné sur la Promenade des Anglais depuis la tragédie. Les hommages ne manquent pas. Et c’est tant mieux.

Août

1 an que je suis couple. Je suis joie.

Septembre

Je devais assister au Pokémon: Symphonic Evolutions. Mes billets d’avion étaient pris, j’avais réussi à dégoter une place auprès de quelqu’un qui vendait la sienne sur la page FB de l’event. Puis là, une notification m’informe de l’annulation de l’événement. La raison : faute de places vendues. Dans la mesure où j’ai acheté la mienne auprès de quelqu’un faute de place disponible, l’excuse ne tient pas. Bien évidemment, mon vol n’était pas remboursable. Heureusement, j’avais prévu d’arriver la veille et de repartir deux jours après le supposé concert symphonique. J’ai alors eu plus de temps pour voir mes amis parisiens.

Octobre

J’ai vu Fifth Harmony en concert. Premier girls band que je vois en live de ma vie. J’avais prévu de les voir à Marseille à l’origine mais le concert a été annulé pour être déplacé à Paris. Ca revenait plus cher en transport au final (surtout que j’étais déjà allé à Paris une semaine avant leur concert) mais je ne pouvais pas laisser passer l’occasion de les voir. Et j’ai bien fait car elles se sont séparées même pas deux mois après.

Novembre

Après son annonce il y a dix ans maintenant, FF XV est enfin un jeu qui existe véritablement. Ce serait mentir que de dire que je ne l’attendais pas. J’étais encore étudiant quand il a été annoncé. J’en suis venu à bout, l’ aventure n’était pas à la hauteur de l’attente que j’avais mais n’en reste pas moins agréable à faire. Maintenant, je n’ai plus de jeux que j’attends depuis des lustres qui me viennent en tête. Kingdom Hearts III, pourquoi pas. Encore que, j’ai d’abord les épisodes antérieurs à commencer/terminer.

Décembre

Rogue One: a Star Wars Story est encore mieux que je ne le pensais. J’avais peur que le film serve juste à boucher les trous entre les épisodes VII et VIII dans un calendrier chargé en sorties. J’ai été médisant : le film est une réussite. Ça m’a donné envie de voir les suites.

30 ans, putain

30J’ai donc depuis aujourd’hui un 3 en guise de premier chiffre pour qualifier mon âge. Cela fait dix ans que je n’avais pas eu de 0 à mettre en deuxième chiffre.  Dans ma tête, j’ai l’impression d’avoir 25 ans mais bon, c’est pas grave. Bon, je me rassure en me disant que 30 est un chiffre rond et que c’est parfait pour le maniaque que je suis. Après tout, je suis du genre à mettre le volume de la télé sur un chiffre terminant par 0 ou 5. Comme l’année dernière, voici des anecdotes me concernant, avec des niveaux variés d’(in)utilité. Et il y en a autant que mon nouvel âge :

  1. Simba le chat a un an dans moins d’un mois et je sens que je vais commander un truc sur Internet pour moi et lui offrir le carton
  2. Je pensais que je me serais endormi devant Batman v Superman tellement c’était long mais en fait non
  3. Mon envie de concerts annuels prend forme le mois prochain avec Maroon 5 puis Rihanna en juillet
  4. Je me suis lancé dans la collection des Blu-Ray Disney•Pixar avec pour intention de les avoir avec leur numéro de parution sur la tranche. Sur les 115 existants, j’en ai 16 et un m’attend à la Fnac en ce moment même
  5. J’ai cassé l’écran de mon iPhone 6 en voulant changer sa coque pour l’assortir aux vêtements que je portais ce jour-là
  6. Je repense parfois au moment où je voulais un Nokia Lumia. Puis je me dis que j’étais quand même sacrément stupide
  7. Je n’ai toujours pas terminé Xenoblade Chroniques 3D que j’ai depuis un peu moins d’un an
  8. J’ai atteint les 400 films vus au cinéma depuis que j’ai l’abonnement et je me dis que ça aurait représenté un sacré budget si j’avais chacune des places plein pot
  9. Depuis que j’ai mon Apple Watch, je n’arrive pas à passer à un autre cadran que celui de Mickey
  10. J’ai presque deux fois plus de jeux sur PS4 que sur Wii U alors que j’ai eu la console de Sony un an et demi après celle de Nintendo
  11. J’ai déjà plus de 500 écoutes de Zayn au compteur
  12. J’aime bien jouer à Rock Band 4 en jouant à la guitare tout en chantant le morceau au micro
  13. Par respect pour mes amis en retard à The Walking Dead, j’évite de liker des articles sur la fin de la saison 6 pour qu’ils n’apparaissent pas dans leur fil d’actualité
  14. J’ai pour but de regarder l’intégralité des films d’une liste recensant 50 des plus mauvais films français
  15. J’ai commandé l’iPhone SE et je la jouerai safe avec une coque (qui ne sera pas changée par souci cosmétique), une protection d’écran ainsi qu’une Apple Care +
  16. Ma voisine est venue frapper à la porte car elles estimait que la musique était trop forte
  17. J’ai envie d’emmener mon copain à Londres car il n’y est jamais allé
  18. Pikachu, Salamèche et Shiny, mes poissons, sont toujours en vie malgré Simbale chat qui les regarde avec attention quand je leur donne à manger
  19. J’ai revu Le Tombeau des Lucioles et j’ai encore plus eu les larmes aux yeux que la première fois
  20. J’ai toujours ma tirelire en forme de cochon à casser avec un marteau en bon état
  21. J’ai vu Star Wars: The Force Awakens trois fois au cinéma
  22. Je termine à 22:00 le jour de la sortie d’Uncharted 4 et il va falloir que je pose un jour de congé pour y jouer tranquille (comme je l’avais dit l’année dernière)
  23. Je termine également à 22:00 le jour de la sortie de Final Fantasy XV et je sucrerai un jour de congé pour le réceptionner et y jouer toute la journée
  24. J’ai un réel plaisir coupable pour les séries super mal jouées comme Au nom de la vérité ou Petit secrets entre voisins
  25. Je suis toujours en attente d’une nouvelle saga au cinéma à la hauteur de Harry Potter (c’est-à-dire tirée d’un bouquin et dont la dernière partie sera découpée en deux films)
  26. Je me suis fait un dossier photos sur l’iPhone rempli de mèmes et de .gif (et un dossier Zayn)
  27. Je prends Simba le chat en photo quotidiennement et c’est fou comme il était minuscule quand je l’ai eu par rapport à aujourd’hui
  28. J’ai tellement un niveau élevé en procrastination que j’ai attendu le dernier jour pour toucher la Prime d’activité… que je n’ai pas pu avoir, faute de serveur fonctionnel
  29. J’ai acheté une peluche parlante de Woody mais elle ne parle qu’anglais donc je ne pourrais pas l’entendre dire « il y a un serpent dans ma botte »
  30. J’ai l’impression d’avoir 25 ans

2015

2015Comme l’année dernière à la même période, une sorte de récap’ de l’année mois par mois s’impose. Une année particulière au niveau de ce qui a pu se passer à Paris en janvier et en novembre mais qui dans l’ensemble, à mon niveau, n’a pas été mauvaise. C’est tipar.

Janvier

Bis repetita concernant les achats impulsifs avec celui de l’iPhone 6. Après avoir revendu mon iPhone 5c jaune Pikachu, j’ai voulu opter pour la version la plus récente dans son modèle le plus petit. Que je commence à trouver minuscule, le temps passant. J’ai su toutefois résister au renouvellement annuel avec les modèles S mais mon prochain iPhone sera dans sa version maousse.

Février

Le passage de Katy Perry à Lyon était à ne pas manquer tant je voulais la voir en live. Avec ma place achetée hit mois avant et mes congés posés bien avant pour éviter les déconvenues, je m’étais bien organisé. Arborant fièrement mon bracelet pour accéder au plus près de la scène, j’ai enfin pu la voir en concert. Je n’avais pas pris le temps d’y aller lors de sa précédente tournée et je me devais de réparer cette sottise. Et j’ai bien fait tant c’était exceptionnel. Avec toutes les couleurs employées pour les décors, il vaut mieux ne pas être daltonien.

Mars

Après six ans de diffusion, l’une de mes séries fétiches a pris fin. Je veux parler de Glee. Bien qu’elle soit bourrée de défauts et d’épisodes inutiles, dans son ensemble, elle fait partie de mes favorites. Il faut dire que je suis quelque peu friand des shows télévisés qui ne se prennent pas au sérieux ou qui ont des sujets qui le sont mais qui usent de n’importe quoi pour faire passer le message (South Park est dans la même veine). Une intégrale de la série en Blu-Ray serait quelque chose qui serait mien si elle venait à voir le jour.

Avril

Les boutons aux couleurs de la menthe de la Super NES et la possibilité de changer la coque de la console auront été des raisons suffisantes pour me faire investir dans la New 3DS. Je suis retourné à un modèle à l’écran plus petit, beaucoup trop d’ailleurs. Mais son côté portatif est un régal.

Mai

Bien que déjà sorti sur PS3 et Vita l’an passé, Final Fantasy X/X-2 Remaster a eu droit à un nouveau lissage sur PS4. En bon collectionneur, j’ai racheté le jeu (que j’ai désormais dans toutes ses déclinaisons) et c’est à des horaires assez tardifs que je me suis couché le plus souvent une fois la console allumée tellement le RPG est un genre de jeu qui peut s’avérer captivant une fois lancé. Et douze ans après sa sortie sur PS2, je suis enfin parvenu non seulement à aller plus loin que le premier chapitre, mais aussi à terminer à 100% Final Fantasy X-2.

Juin

Alors que j’étais hermétique (mais pas trop) à son achat, j’ai en fin de compte cédé à l’achat de l’Apple Watch. Franchement dispensable, elle ne me quitte en revanche plus du tout. Ne serait-ce que pour consulter les messages, mettre quelques like sur Instagram. Et avoir l’heure.

Juillet

Après avoir hésité quelques jours en pesant le pour et le contre, je me suis décidé à devenir le maitre d’un chaton qu’une amie (coucou Anaïs) m’a donné. Les seuls animaux que j’avais eu jusqu’à présent étaient des poissons (ils sont toujours en vie). Je ne regrette pas d’avoir répondu par l’affirmative à son adoption. Il est trop mignon. Mon amour pour Disney a fait que je l’ai appelé Simba et je ne parviens pas à l’engueuler plus de trois secondes tellement son regard me fait fondre.

Août

J’ai rencontré un garçon. Si l’on était sur Twitter, je pourrais vous dire que 140 caractères ne seraient pas suffisants pour vous en parler. Quoique si : je suis amoureux.

Septembre

Locataire depuis deux ans maintenant, j’ai pris mes aises dans mon appartement. Je suis toujours autant maniaque du ménage et de l’organisation, quand bien même ne pas avoir de compte à rendre en laissant tout dans un bordel organisé fait aussi du bien. Avec Simba le chat, je n’ai toutefois pas le loisir de laisser traîner n’importe quoi, celui-ci étant un déchiqueteur de tout ce qui n’est pas à sa place. Mon sac à dos et mes écouteurs ont pu en faire les frais.

Octobre

Je pensais que j’allais m’ennuyer comme un rat mort devant le « nouveau » Paranormal Activity, c’était au final tout l’inverse. Je suis allé le voir avec des amis de boulot (qui sont des amis tout court maintenant) et c’était franchement bien. Bon, je suis du genre facile en ce qui concerne l’appréciation d’un film je dois avouer. Mais quand même, la version Blu-Ray du film sera mienne à sa sortie.

Novembre

Après quatre ans et demi de bons et loyaux services, je ne travaille plus pour SFR mais pour NRJ Mobile. Dans les faits, ça ne change rien à mon coeur de métier si ce n’est que c’est un groupe différent. Et un autre type de clients.

Décembre

À l’initiative de mon copain, nous sommes allés passer deux jours à Disneyland Paris. Quand il m’a suggéré l’idée d’y aller, je ne me suis pas fait prier en répondant par l’affirmative dans la seconde suivante. Et c’était tout bonnement magique. C’était la troisième fois que j’y allais (la douzième fois pour lui) et on ne s’en lasse pas. Il y avait beau y avoir du monde, ça ne nous a pas empêché de faire plusieurs attractions. Et de repartir les bras chargés.

2014

2014L’année 2014 touche à sa fin et il est temps de faire un bilan de celle-ci. Point de tops et de flops de l’année (tout le monde sait que Super Smash Bros. U et Captain America: The Winter Soldier sont mes chouchous de cette année) ou de rétrospective générée par Facebook mais simplement un évènement par mois qui a fait de 2014 ce qu’elle a été.

Janvier

Mettre les pieds à Disneyland Paris était une chose que je voulais faire depuis tout petit. Il faut dire que Disney et moi, c’est un peu une histoire d’amour. Alors quand un « potentiel » m’a proposé d’y aller le temps d’un week-end, il m’était difficile de refuser sa proposition. Nous y sommes allés deux jours et avons fait un parc par jour. C’était tout bonnement génial. Le cadre est tout bonnement un bonheur pour les yeux et l’ambiance générale des parcs donnent envie d’y passer toute la journée. Les attractions sont réussies, bien que courtes et au temps d’attente trop important. Que ce soit le Roller Coaster Tycoon ou le Space Mountain, les sensations et les décors durant celles-ci forcent le respect. Impossible pour moi de ne pas repartir les bras chargés de goodies après être passé au World of Disney également. Et puis, le château qui s’illumine pour le spectacle d’avant la fermeture est encore plus magnifique qu’en journée. Un rêve éveillé.

Février

Plein de films sont considérés comme cultes et il y en a un bon nombre que je n’ai pas vu. Parmi ceux-ci, Pulp Fiction a pu être rayé de cette liste (bien trop longue pour l’exposer ici) en ce deuxième mois de l’année. Il arrive parfois que des anciens films soient projetés pour (re)découvrir l’oeuvre. On m’en avait parlé en bien et à l’unanimité et je devais alors me faire mon propre avis. Un ami voulait que l’on aille voir I, Frankenstein et il était inconcevable que j’aille voir cette chose (qui n’est pas restée bien longtemps en salles d’ailleurs). Je veux bien avoir des goûts qui sont ce qu’ils sont mais faut pas pousser Mémé dans les orties. J’aurais même payé une place plein tarif pour aller le voir. Ou me serais plutôt contenté d’aller acheter le Blu-Ray. Sinon, le film était effectivement très réussi.

Mars

Mon iPhone a été intensivement utilisé ce mois-ci avec la connaissance de ce qui s’avère être un ami aujourd’hui. Socialement, je classe les gens en cinq catégories selon le niveau d’affection que je leur porte. Machin > Connaissance > Collègue > Pote > Ami pour être plus précis. Sans animosité cependant pour les catégories du dessous. Bien que l’on habite pas à 200 mètres l’un de l’autre, il s’est permis de m’offrir un cadeau pour mon anniversaire. Rares sont les connaissances qui se font avec un bon contact instantané et il fait partie de ces gens-là. Et puis, ça me donnera une bonne raison d’aller à l’autre bout de la France pour le voir.

Avril

Je vous en avais déjà parlé mais c’est ce jour-là que je suis allé voir Justin Timberlake en concert. Alors que j’avais posé mes congés deux mois à l’avance, ils se sont vus être refusés, ce qui a dû entraîner des frais de modifications pour mon vol à destination de Paris. Tant qu’à faire sinon c’est pas drôle. Mais qu’est-ce que je ne ferais pas pour Justin. C’était la première fois que j’allais le voir en concert et il m’aurait été difficile de louper le coche. J’avais pris ma place le jour de la mise en vente pour éviter de me retrouver à trois kilomètres de la scène. J’étais tout devant et c’était génial. Deux heures trente de pur bonheur. Avant et pendant le concert, il a plu comme vache qui pisse mais c’était pas grave, j’ai pris sur moi. Pour Justin. Non, parce qu’il faut savoir que la pluie et moi ça fait deux. Quelques gouttes qui tombent et ce sont des vêtements de rechange qui se retrouvent dans mon sac. Il faudra que j’y retourne lors de sa prochaine tournée pour confirmer l’excellence de son sens du spectacle. Quand bien même je connais déjà la réponse.

Mai

Les sorties en famille sont plutôt rares et le mois de mai a été l’occasion de dépoussiérer tout cela. Mon père nous a invité au restaurant, et plus précisément dans celui où il travaille histoire d’être servi par ses collègues tout en sachant que l’on allait manger quelque chose de recommandable. Et aussi pour avoir droit à la plus belle table et tout le service qui va avec. Je concède avoir joué les Instagramers en herbe en prenant en photo chacun des cinq plats servis. Tout était fait sur mesure pour que mes papilles s’en souviennent. En plus de ça, j’ai pu me remplir la panse après une journée de travail avec le ventre vide (on sait tous que les sandwichs triangle ne calent pas un estomac) et qui ne demandait qu’à être rempli. Cette soirée a été l’occasion de nous rapprocher et de se voir ailleurs qu’à la maison, et surtout en même temps (généralement le dimanche).

Juin

J’ai assouvi l’un de mes nombreux plaisirs coupables en assistant à un concert des One Direction. Avec plus de 4000 écoutes du groupe en moins de deux ans, je me devais d’aller voir ce groupe de mes propres yeux. Il faut dire que tout est réuni pour que le groupe fonctionne sur mes oreilles : de la pop made in UK et des airs rentrent et sortent des cages à miel aisément. Bref, je suis difficilement défendable mais il faut bien assumer. Je n’ai pas fait les choses à moitié en me rendant à Londres (oui j’suis comme ça moi) pour assister au show. Le stade était plein à craquer et le boys band est une véritable institution en Angleterre. Mon côté midinette n’est pas non insensible au charme du groupe ; en même temps, il est difficile pour moi de résister au joli minois de Zayn Malik.

Juillet

L’achat d’une nouvelle console est toujours un moment particulier quand on est passionné par les jeux vidéo. Celui de la PS4 n’a pas dérogé à la règle. Je n’avais pas sauté sur la machine à sa sortie au vu du nombre de jeux que je devais terminer sur les autres consoles mais son achat différé s’est fait, je l’avoue, de façon assez impulsive. Après avoir revendu mon iPhone 5 plus précisément, je me suis dit que je pouvais me permettre un petit plaisir. Et plutôt deux fois qu’une car j’ai donné à manger à ma console plus qu’il n’en fallait histoire d’en profiter décemment.

Août

Il y a un an maintenant que je faisais mon coming out auprès de ma famille. Bien qu’ils pensaient tous que j’étais « du bâtiment » (pour reprendre l’expression d’un ami), ils ne m’ont pas bombardé de questions au moment où je leur cachais mon homosexualité, mais ont attendu que je leur en fasse part. C’est la boule au ventre que j’ai annoncé la nouvelle. Et pour ne pas faire les choses simplement, ils n’étaient pas tous là en même temps et ai dû l’annoncer à plusieurs reprises. Mais ça s’est très bien déroulé, fort heureusement. Une fois la chose annoncée, j’ai eu l’impression de sortir d’une épreuve du Bac mais à la puissance infinie niveau soulagement. Je ne voulais pas avoir mon indépendance tant que je ne leur avais pas dit qui j’étais car j’aurais eu l’impression de partir tel un voleur. Aujourd’hui, tout va bien et les discussions avec eux se passent comme avant donc c’est parfait. Le lendemain de ma confession, c’était la Saint Christophe et j’avais l’impression de renaître. Oui, je sais, c’est cliché. Mais voilà.

Septembre

J’ai mon propre chez moi depuis un an. Avoir son lieu de vie est quelque chose qui me tenait à coeur et je concède que c’est une bonne chose, du genre à mettre du plomb dans la cervelle. Je gère bien mieux mon argent (même si j’ai encore quelques cours à prendre) et suis devenu plus autonome. Et maniaque du ménage. Pouvoir recevoir du monde à l’envi et sortir sans avoir à se justifier est quelque chose de plaisant. Heureusement toutefois, j’ai mes parents pas loin quand il s’agit de bien manger (le dimanche le plus souvent) car je suis tellement doué en cuisine que je suis parvenu à brûler un plat de nouilles en omettant d’y ajouter de l’eau avant de le passer aux micro-ondes. Et puis, c’est toujours plus sympa de pouvoir avoir tout l’espace nécessaire pour y exposer ses jeux, films et tout le tralala.

Octobre

Suite au départ d’un ami, non seulement du boulot mais aussi de Nice, nous avons mangé au restaurant. Nous étions en petit comité et ce n’est pas plus mal car ça nous a permis de se voir entre personnes qui s’apprécient (les fameuses catégories sociales comme j’aime les appeler). Si certaines personnes sont, et resteront des collègues de boulot, d’autres sont devenues des amis. Oui parce que le Christophe aime bien être entouré de personnes gentilles.

Novembre

La période hivernale est chérie pas les gamers avec les sorties qui se bousculent au portillon et l’avant-dernier mois de l’année a été l’occasion de mettre les mains sur le nouvel épisode de Super Smash Bros. (avec trois jours d’avance en plus). Le nombre d’heures cumulées sur les opus précédents tutoie le millier d’heures et cette nouvelle mouture est encore plus gargantuesque en terme de contenu que ses prédécesseurs. Le genre de jeu à vouloir te faire poser des congés pour le poncer dans tout les sens, et justifiant à lui seul l’achat d’une console.

Décembre

Ma soeur est mon neveu sont venus passer les fêtes de Noël à la maison. Vivant en Guyane depuis plusieurs années, cela faisait plus de neuf ans que je n’avais pas revu ma soeur. Et sa venue à Nice m’a permis de voir mon neveu autrement qu’en photo. Mes parents n’étaient pas au courant de leur venue et je gardais le secret avec ma seconde soeur et mon frère depuis le mois de septembre. Un joli cadeau de Noël en somme. J’avais posé des congés pour pouvoir être avec eux et ils ont, à l’inverse de ceux du mois d’avril, été acceptés. Il faut dire aussi qu’ils ont été posés cinq mois à l’avance. Ca m’a fait trop bizarre de revoir ma plus grande soeur. Comme moi à son âge, mon neveu aime les jeux vidéo et était aux anges quand il est passé chez moi. Les fêtes se sont passées à merveille et je ne suis pas contre un nouveau repas familial, et pourquoi pas, tant qu’à faire, là-bas.

Je pourrais vous dire « merci pour ce moment » (pour qui a lu – moi ! – le « livre » de Valérie Trierweiler) ou bien « merci d’y avoir contribué » (si vous avez un compte Facebook, vous savez à quoi je fais référence), mais ça serait tourner autour du pot. Je vais faire court avec un xoxo des familles =)

Questionzes

QuestionCe jeu de mots qui est ce qu’il est en guise de titre est là suite au fait que SailorToshyo m’a tagué pour répondre aux onze questions qui lui passaient par la tête à mon sujet. Dans la mesure où j’adore les défis, je me prête au jeu.

Voici les règles du jeu :

  • Mettre un lien vers le blog qui vous a choisi et tagué
  • Donner onze anecdotes sur soi
  • Répondre aux onze questions posées par le blog qui vous a nommé
  • Nommer onze autres blogs (je ne suis pas suffisamment de blogs pour)
  • Poser onze nouvelles questions aux nommé(e)s (cf. au dessus)

Les onze anecdotes sur au sujet de ma personne :

  • je suis le genre de mec à mettre le volume de la télé sur un chiffre rond. Si par exemple, le volume est à 63, il sera dans la seconde qui suit à 60, 65 ou 70
  • j’ai un tas de plaisirs coupables. Là actuellement, j’ai commencé à regarder Teen Wolf et je vais enchaîner sur The Vampire Diaries
  • une amie ne me voit plus de la même manière depuis que je l’ai faite pleurer de rire en beuglant du What Makes You Beautiful de One Direction quand nous étions dans un bar à Londres. C’est à ce moment-ci aussi que je me suis rendu compte que je connaissais les paroles par coeur. Le boys band fait partie de mes plaisirs coupables éludés dans le point précédent par ailleurs
  • il m’arrive de relancer le passage où Mufasa meurt dans The Lion King pour voir si je ne vais pleurer cette fois-ci mais je n’y parviens pas
  • je me suis fait draguer par des clientes au boulot mais je ne leur ai pas signalé que c’était peine perdue afin qu’elles me mettent une bonne note
  • j’ai une tirelire en forme de cochon qui nécessite d’être vidée de son contenu à l’aide d’un marteau et elle pèse lourd
  • j’ai pleuré devant le premier film Pokémon au cinéma. Mais il y a prescription
  • j’ai déjà plus que sympathisé avec quelqu’un connu sur Twitter
  • je suis un procrastinateur dans l’âme
  • j’ai des TOC culinaires : je déteste les carottes quand elles ne sont pas râpées, les pommes de terre quand elles ne ressemblent pas à des frites ou des chips ainsi que l’avocat autrement qu’en guacamole
  • j’ai volé un Tamagotchi dans un supermarché quand j’étais gamin car je n’avais pas suffisamment d’argent de poche pour m’en offrir un nouveau

Maintenant, place aux questions. Et surtout aux réponses.

Est-ce que t’y crois, toi, au destin ?
Pas spécialement. Disons que j’ai plus tendance à appeler ça un concours de circonstances ou alors une conspiration autour de ma personne quand ce ne sont pas des bonnes choses. Un peu comme l’horoscope, je préfère ne pas avoir ce qu’il en sera.

Qu’est-ce qui n’est pas d’origine, sur ton corps ?
Rien de refait jusqu’à preuve du contraire. J’ai même pas fait corriger au laser mes yeux de myope.

Es-tu attiré par le pouvoir ?
Pas particulièrement. Je dis pas non plus que je suis du genre à m’abaisser mais c’est pas particulièrement ce que je recherche. Les personnes que j’ai pu connaître avant qu’elles n’en aient ne sont plus les mêmes (et pas dans le bon sens du terme) donc ça me donne encore moins envie d’en avoir.

Pourquoi joues-tu le jeu de répondre à ce test ?

J’sais pas, pour le fun. Et puis, voir son nom en tête de liste des nommés est quelque peu plaisant, je l’avoue.

Comment et quand as-tu connu ce blog ?

La découverte du blog de SailorToshyo s’est faite après avoir follow son proprio sur Twitter. Je serai incapable de mettre une date sur la chose mais je dirai que ça remonte à cette année. Il me semble.

Aimes-tu lire ?

Ouais mais je ne prends pas le temps de le faire malheureusement. Je n’arrive pas à me focaliser sur le fait de lire car il va me falloir un fond sonore pour que je parvienne à me concentrer et si je mets de la musique, je vais avoir tendance à mettre le bouquin de côté pour beugler dans un anglais approximatif les paroles de la chanson. Et puis je lis super lentement, il m’a fallu quatre mois pour lire de dernier tome de The Hunger Games.

Que penses-tu des contes de fée ?

C’est pour les gonzesses. Non je déconne, j’aime bien. Bon, j’avoue, c’est niais et cucul la praline mais ça se regarde. Le genre de film à regarder assis sur le canapé avec un pot de glace à la main.

Quel est ton art de prédilection ?

Le septième. Je vais au moins une fois par semaine au cinéma car j’adore ça. Mon rapport avec le cinéma est très particulier car je suis très bon public. J’ai tendance à aimer généralement ce que je vais voir. Encore heureux. Bon, il y a parfois quelques déceptions mais vu que j’ai le Pass Gaumont, je perds pas d’argent mais seulement du temps.

Est-ce que ton entourage aura connu tout de toi, à ta mort ?

Pas tout non, il doit bien y avoir une part de jardin secret quand même, sinon ce n’est pas drôle. Et puis comme le dit la chanson qui sert de générique à Pretty Little Liars (un autre de mes plaisirs coupables tiens) :

Got a secret
Can you keep it?
Swear this one you’ll save
Better lock it, in your pocket,
Taking this one to the grave.
If I show you then I know you
Won’t tell what I said
Cause two can keep a secret
If one of them is dead…

Était-ce mieux avant ?

Oui et non. Ca fait un peu vieux briscard de dire que c’est le cas mais il faut dire qu’avant, on se prenait moins la tête sur pas mal de choses, tout était plus spontané, insouciant. Ca dépend en fait de quoi on parle en fait. Ce qui est bien maintenant en tout cas par rapport à avant, c’est qu’il n’y a plus avoir à jongler entre le téléphone fixe et la connexion à Internet. Si tu lis ceci et que tu es né des 90′s, tu ne peux pas comprendre.

Quel est la prochaine chose que tu dois réaliser ?

Me poser sur le canapé pour poursuivre ma progression sur la « saison » 2 de The Walking Dead sur PS3.

Voici en tout cas les onze questions auxquelles SailorToshyo devra répondre :

  • Superstitieux ?
  • L’adage « les amis de mes amis sont mes amis », mythe ou réalité ?
  • As-tu des passions en particulier, du genre de celles qui te feraient n’importe quoi ? (dans la limite du raisonnable bien évidemment)
  • Es-tu quelqu’un qui apprécie les moments de solitude ou il faut qu’il y ait toujours du monde autour de toi ?
  • Aimes-tu passer des heures aux fourneaux ou tu es un partisan de la junk food ?
  • Quel est le dernier concert auquel tu aies assisté ?
  • L’inspiration d’écrire pour ton blog te vient d’un coup d’un seul ou tu as déjà des articles planifiés pour plus tard ?
  • As-tu une phobie, si ce n’est plusieurs ?
  • As-tu des plaisirs coupables du genre inavouables ?
  • Pourrais-tu te passer de ton portable toute une journée ou plus et tout faire comme au temps des 90′s (appeler depuis un fixe, pas de mail) ?
  • Quel est ton film d’horreur d’horreur préféré ?

 

Service Technique, Christophe bonjour

Comme confessé hier sur Twitter, ça fait donc maintenant trois ans jour pour jour que je suis conseiller technique dans la téléphonie mobile. Alors que je pensais ne pas tenir plus de deux mois en intérim dans la boîte où j’officie, voilà finalement que j’y suis depuis trente-six mois et en CDI depuis un peu moins de deux ans. Si je dois dire que c’est un petit peu les montagnes russes au niveau de ma motivation à adopter le sourire de façade qu’est le « sourire téléphonique, je me dis qu’il y a bien pire comme métier, indéniablement. Si les ordinateurs sur lesquels je dois traiter les demandes des clients sont à eux seuls une publicité déguisée pour avoir envie d’acheter un Mac tant ils sont lents (13 minutes et 12 secondes pour se mettre en fonction), le cadre extérieur est à l’inverse très agréable. Le beau temps est souvent de la partie et bon nombre de clients sont envieux quand je leur indique ma localisation. Non, le plus irritant dans ce boulot est sans conteste le client au bout du fil. L’expression « le client est roi » n’a jamais autant été inventée à mauvais escient qu’avec ce type de personnes. Car c’est qu’en l’espace de trois ans et entre 35 et 39 heures/semaine à être au téléphone avec eux, que j’ai pu constater l’existence de plusieurs catégories de clients particulièrement irritants et détenteurs d’un CDI en mauvaise foi. C’est simple, pour caricaturer le truc sans trop s’éloigner de la vérité, un client qui appelle est un client pour qui c’est la fin de son monde sous prétexte qu’il ne peut pas lire les spams de Groupon sur son portable. Il y avait même un moment où des clients appelaient parce qu’ils ne pouvaient plus acheter de vies à Candy Crush. Désespérant.
Et puisque ça serait trop simple et/ou moins drôle s’ils n’existaient pas, ce sont les cas qui reviennent majoritairement.

Comme dans les titres des épisodes de Friends, chacune des catégories commencera par « celui qui ». Les voici justement :

  • celui qui te dit que dans la mesure où « c’est toi qui lui as vendu son téléphone » (sic), c’est à toi de l’aider à installer iTunes
  • celui qui prétend qu’on lui a mis le couteau sous la gorge pour souscrire une nouvelle ligne avec un portable qu’il ne voulait pas
  • celui qui chouine dès le début de l’appel en indiquant avoir déjà appelé plusieurs fois alors que tu constates qu’il n’a pas appelé depuis six mois
  • celui qui ne comprend pas que quand un délai de 48 heures est annoncé, rappeler huit fois dans les heures qui suivent ne changera rien
  • celui qui ne veut pas comprendre que s’il n’a pas de numéro sur lequel le rappeler, il sera difficile de faire ce qu’il faut pour que sa demande soit résolue

J’avais également répertorié vingt cas typiques auxquels il est possible d’avoir droit au cours d’une même journée dans une grille de bingo. Si vous avez travaillé ou travaillez dans le même domaine que moi, ça devrait vous parler. Et vous pouvez l’imprimer pour rigoler.

VMVDH

Comme dit plus haut, je ne pensais pas faire long feu en tant que hotliner et j’avais alors décidé de noter sur un carnet les quelques perles que les clients pouvaient déblatérer. Après avoir fait lire quelqu’unes d’entre elles à des collègues de boulot (agent comme responsable), le carnet a rapidement fait le tour du plateau où je me situe.

Carnet VMVDH

De peur de le perdre et les perles s’accumulant, j’ai investi dans un carnet tout nouveau tout beau pour toutes les recenser en seul et même endroit afin que ça soit quand même plus facile pour tout lire. S’en est suivi la recopie du fameux carnet sur Vis ma vie de hotliner, un Tumblr dont la logique a voulu qu’il s’appelle comme ça. Et puis au moins, l’avantage du Tumblr est que c’est bien plus pratique que de faire circuler le carnet d’un bureau à un autre.

La puissance du gif est telle, qu’en plus des perles des clients, appelées XOXO en hommage à Gossip Girl, j’en ai mis histoire que tout le monde puisse se reconnaître dans une situation X ou Y. Et aussi car ça permet au Tumblr de ne pas être que textuel mais aussi visuel.

Heureusement, d’autres clients sont quant à eux très agréables à avoir en ligne. Que ce soit par leur demande claire ou leur ton poli et courtois, ils sont ceux qui font que la journée serait géniale s’ils étaient tous comme ça. En plus d’être conseiller technique comme tout ceux avec qui je travaille, j’ai aussi pour fonction de devoir rappeler des clients lorsque ces derniers ne peuvent pas faire des manipulations nécessaires au moment où ils ont appelé. La démarche de rappel à un horaire convenu de concert permet d’emblée de temporiser le différend rencontré et le client est donc plus sympathique.

Après trois ans et quatre responsables, j’ai aussi droit à différentes méthodes de travail. Certaines étaient parfaites, d’autres moins mais fort heureusement les membres de mes différentes équipes ont tous un bon fond. Comme partout, il y en a avec qui je m’entends mieux que d’autres (sans pour autant les détester) mais cette entente permet de prendre des appels durant huit heures de façon plus agréable. Quoiqu’il en soit, je pars du principe que je m’occupe juste de faire fonctionner les portables des clients et que je ne m’occupe pas de la gestion de porte avions. Autrement dit, je fais ce que je peux pour gérer la demande du client sans me prendre la tête. Non parce que lorsque je suis arrivé et qu’un client appelait, je ne voulais pas raccrocher tant que la demande n’était pas traitée, quitte à rester deux heures en ligne et refaire les manipulations trente-six mille fois. C’était limite si je ne me serais pas déplacé pour aller chercher une nouvelle carte SIM à un client dans une boutique pour qu’il en ait une nouvelle. Je me souviens même une fois avoir pris deux minutes de pause en l’espace d’une journée (sur les quarante dont je dispose) parce que je n’avais pas pris suffisamment d’appels à mon goût. Si j’avais mon ancien moi à mes côtés, je crois que je le pousserais dans un ravin.

Merci Mark Zuckerberg d’avoir fait de Facebook la nouvelle définition d’Internet pour les clients.