Justin Timberlake, Ticketmaster et la Poste : la combinaison de l’enfer [UPDATE]

justin_motw_1Après moult rebondissements, j’ai enfin obtenu ma place pour la nouvelle tournée de Justin Timberlake. Il faut dire que j’étais censé la recevoir en février. L’histoire que je vais vous raconter est inspirée de faits réels :

 7 février

Tout a commencé au moment des pré-ventes. Elle n’était accessible qu’aux détenteurs d’une American Express. Ma sœur en ayant une, c’était là le moyen idéal de m’assurer l’obtention d’un ticket. Ma commande se passe sans la moindre encombre. Voulant faire plaisir à un pote qui m’avait obtenu une place pour Lady Gaga, c’était un excellent moyen de lui renvoyer l’ascenseur. Je lui prends alors une place en la faisant livrer chez lui.

justin_motw_212 février

Quelques jours plus tard, mon pote m’informe avoir reçu sa place. Rien de mon côté. Je mets ça sur le compte de la Poste qui livre éventuellement en priorité en région parisienne. Deux jours après, en jetant un œil au suivi de mon courrier, celui-ci est indiqué comme réceptionné et remis contre signature. À une autre adresse que la mienne.

15 février

Je me rends alors à la Poste pour leur faire part de cet impair. Celle qui s’est occupée de ma demande me confirme que le courrier a bien été reçu et me demande pourquoi je suis face à elle. Je lui ai fait savoir que, jusqu’à preuve du contraire, Nice n’avait pas 91 comme code postal. Elle n’a su rien quoi me dire d’autre que de contacter Ticketmaster, chose faite alors le lendemain.

justin_motw_316 février

Après avoir appelé un numéro surtaxé m’ayant occasionné un hors forfait plus important que le montant de mon abonnement, Ticketmaster m’indique que la lettre a bien été envoyée à l’adresse de mon pote car c’était la dernière adresse prise en compte dans mes coordonnées. Je leur indique que c’est complètement stupide car si j’ai fait deux commandes distinctes, c’est pour qu’elles n’arrivent pas au même endroit. Mais ils n’ont rien voulu savoir et m’ont dit d’attendre un retour supposé de mon courrier. Wait and see dans un mois donc.

23 mars

Un mois plus tard, faute de rappel de leur part, je les contacte une nouvelle fois. Je les ai appelé tellement de fois qu’ils en sont venus à me donner un numéro pour les joindre gratuitement. Il ne faudrait pas non plus que le coût des appels soit du même montant que celui du billet. La personne que j’ai eu au téléphone m’a alors suggéré de contester la réception du courrier auprès de la Poste en leur demandant une preuve de la signature. Chose que je fais.

justin_motw_4 10 avril

Et en guise de réponse, la Poste me confirme bien la remise du courrier sans signature, c’est-à-dire l’inverse de ce qu’ils m’affirmaient plusieurs semaines auparavant. Je contacte alors Ticketmaster encore une fois qui me demande de leur transmettre la réponse de la Poste. Et d’attendre quelques jours pour que ma demande soit traitée.

26 avril

Deux semaines plus tard, et sans la moindre réponse de leur part, je décide de prendre les devants (une nouvelle fois). On me demande de patienter un jour car la personne se chargeant de cela était absente. Le lendemain, même combat, avec cette fois-ci cinq jours à patienter, week-end et Fête du Travail oblige. Je ne suis pas à un jour près donc je serre du poing tout en restant courtois. De toute façon la situation était on ne peut plus limpide : la Poste n’a pas fait son boulot, Ticketmaster à envoyé le courrier à une adresse qui n’est pas la mienne. S’il y a bien une chose qui m’exaspère au plus haut point, c’est lorsque les choses ne se goupillent pas comme je le souhaite et que cela est indépendant de ma volonté.

2 mai

je contacte une nouvelle fois le numéro que j’ai dû appeler le plus de fois ces derniers temps. On me dit de patienter et que l’on revient vers moi dans les plus brefs délais. N’en pouvant plus, je les mets au pied du mur : ma demande est en cours de traitement depuis bien trop longtemps, j’ai payée une place pour du vent et le prix des billets d’avion ne va pas m’attendre pour être à un tarif abordable. Après une mise en attente de plusieurs minutes, on m’annonce la possibilité exceptionnelle (attention) de pouvoir retirer mon billet en magasin. Fin de l’appel. En jetant un œil aux points de retrait disponibles en région PACA, le site m’en indique deux : en Avignon pour le premier et à Arles pour le second. Soit à plus de 200 km de chez moi. Je ris jaune.

3 mai

Le lendemain, nouvel appel pour leur faire part du trajet nécessaire pour récupérer mon précieux. Il s’avérait en fait que leur site n’était pas à jour et un mail avec des retraits à Nice m’est envoyé. Par chance, il y en a un à moins d’une demi-heure de chez moi.

justin_motw_54 mai

Après avoir posé deux heures pour quitter mon boulot plus tôt, j’ai pu me rendre au point de retrait de ma commande et enfin avoir mon sésame entre les mains.

Moralité de l’histoire : optez pour les billets à imprimer, c’est plus simple.

[UPDATE]

18 mai

Le concert est reporté au 3 juillet. Soit un mardi au lieu d’un samedi. Bien évidemment j’ai déjà pris mes billets d’avion et posé mes congés. Il va falloir tout modifier. Super…

[UPADATE II]

4 juillet

Je l’ai enfin vu et j’étais à quelques centimètres de lui durant Cry Me a River. Il est toujours aussi beau, il danse toujours aussi bien, c’était génial.

 

 

Si tu veux commenter, c'est ici